Projet 3329 : Participation de deux sœurs à un cours à Rome

Monastère de Cogon (Philippines)

 

CtecogonLe monastère de Cogon a été fondé par l’abbaye de Vigan en 1982. Il fait partie de la congrégation des moniales bénédictines du Roi Eucharistique (Benedictine Nuns of the Eucharistic King). En 2014, la communauté comprenait trente-et-une moniales.

Les sœurs possèdent une maison pour les retraites personnelles ou en groupe. Elles subviennent à leurs besoins grâce à différentes activités telles que la fabrication de pain d’autel, de vêtements liturgiques, de bougies décorées, de produits alimentaires à base de plantes. Elles ont un verger de manguiers, des rizières, des volailles. Elles soutiennent financièrement les études de l’un ou l’autre étudiant, ainsi que quelques familles pauvres.

Après une étude approfondie avec des spécialistes, les religieuses ont commencé à fabriquer manuellement des capsules de compléments alimentaires à base de plantes pour les pauvres des environs qui ne peuvent pas se permettre d’acheter des médicaments. En raison de leur efficacité et de leur faible prix de vente, beaucoup connaissent ces produits. Le 24 janvier 2017, les sœurs ont obtenu le permis d’exploitation de la Food and Drug Administration (FDA) et ont investi dans des machines plus professionnelles.

Deux sœurs de la communauté, dont la sous-prieure, vont participer au cours sur « Le leadership et la règle de saint Benoît » qui aura lieu à Saint-Anselme (Rome) du 10 au 22 septembre 2022. Développé en coopération avec la Faculté de Business et de Management de l’Université de Saint-Gall (Suisse), le cours est dirigé par le professeur émérite Günter Müller-Stewens (Saint-Gall) et le professeur Mauritius Wilde (prieur du Collège international St Anselme). Ce programme est destiné aux religieux, religieuses et laïcs en responsabilités dans les communautés monastiques.

Une aide financière serait nécessaire pour les frais de voyage et de sessions. La communauté, aidée par la Congrégation, a réuni divers financements.

 

Aide financière souhaitée : 2 000 €

Soutenir ce projet