Visites en Ouganda, au Kenya, en Tanzanie et en Corée du Nord

P. Ansgar Stüfe, St-Ottilien, membre de l’Équipe Internationale

 

Ouganda, juillet 2013

TororoNotre monastère de Tororo est florissant. La communauté est très jeune et souvent très mûre. Elle a maintenant déménagé dans un nouveau bâtiment. Les anciens locaux sont utilisés pour l’hôtellerie. Cette possibilité d’accueil est très appréciée et est devenue la principale ressource du monastère.

Le gouvernement de l’Ouganda fait face à une grave crise. En raison de la corruption, les donateurs ont arrêté leur aide. Depuis trois mois, le gouvernement n’a pas été en mesure de régler les salaires. Cependant, l’économie privée se porte bien.

 

Corée du Nord, juillet 2013

Durant un voyage en Chine, j’ai pu faire une visite d’une journée en Corée du Nord. C’était quelques semaines après les attaques verbales prononcées par le gouvernement. En fait, le pays était paisible. Nous avons été reçus très amicalement. Un groupe de trois personnes nous accompagnait. Nous avons visité la ville de Rajin dans la Province de Rajon. Là, Le Père Abbé Primat Notker Wolf, depuis 10 ans maintenant, soutient un hôpital. Cet hôpital est sous l’autorité du gouvernement, mais il est appelé hôpital catholique. Une partie destinée aux patients de l’extérieur est toujours en construction.

J’avais déjà visité le pays huit ans auparavant. J’ai pu constater de mes yeux un remarquable développement. La Chine a construit une route en dur depuis la sortie de la ville et le trafic a beaucoup augmenté. Il semble que l’économie très dynamique de la Chine ait touché cette région. Il faut voir comment garder le contact.

 

Kenya, juillet 2013

La maison d’études de la congrégation de Saint-Ottilien à Langata est pleine. Malheureusement les besoins de notre Congrégation étant tellement importants, nous n’avons pu accueillir que deux moines d’autres congrégations. Nous projetons de construire une bibliothèque et un grand espace de rencontre.

Le prieuré de Tigoni est bien stabilisé. Le monastère se suffit à lui-même sans l’aide de l’Europe. Beaucoup d’activités ont repris. Parmi tant d’exemples encourageants, on peut signaler le centre de prière et de rencontre de Nanyuki au pied du Mont Kenya. Beaucoup de personnes jeunes et de bon niveau y sont très attirés. Nous projetons de construire une nouvelle église.

 

Tanzanie, août 2013

PeramihoOttilienLa communauté de Peramiho est marquée par la présence d’Européens très âgés et malades et de jeunes postulants Tanzaniens. Tout dans la communauté progresse lentement. Les institutions de l’hôpital, du centre pour les vocations et du grand séminaire poursuivent bien leur activité. Dans la ville voisine de Songea, les sœurs de Tutzing sont en train de construire un grand centre avec jardin d’enfants, école et orphelinat. A Peramiho, des sœurs sont présentes à l’hôpital et dirigent une deuxième école pour les filles.