INDE - Moines bénédictins de Kappadu (Inde)

Projet 3191 - Acquisition de bétail

 

LiturgieL’abbaye de Kappadu appartient à la congrégation bénédictine de l’Annonciation de la Vierge Marie. Le monastère de Kappadu a été fondé sous rite syro-malabar par trois moines du monastère bénédictin d’Asirvanam (Bangalore) qui est une fondation de l’abbaye Saint-André (Bruges, Belgique). En 2004, le Chapitre général de la Congrégation a élevé Kappadu au rang d’abbaye.

Outre Kappadu, la communauté possède cinq autres maisons dépendantes. Ces maisons ont été développées au cours des dix dernières années. Ce sont des maisons de formation. Il y a dans chaque maison deux ou trois moines, veillant attentivement sur un groupe de candidats. Ce projet a été lancé pour trois raisons : faciliter la formation des candidats souvent très jeunes (le postulat dure trois ans) ; affermir la viabilité financière : étant donné que l’agriculture est la principale source de revenus, de petites collectivités avec suffisamment de terrain et bien cultivé ont plus de chance d’être financièrement autonomes. Et enfin, pour répandre le genre de vie bénédictin dans d’autres diocèses du Kerala.

Aujourd’hui, la communauté comprend cinquante-cinq moines dont quatre novices et sept moines de vœux temporaires.

L’hôtellerie de Kappadu répond aux besoins de l’Église locale. Les gens viennent pour des retraites, en groupe ou individuellement. Les moines organisent des programmes d’études, en particulier des cours sur la Bible, pour les prêtres, religieux et laïcs. Ceux-ci peuvent échanger avec des moines et demander à être dirigés. La communauté gère aussi un internat accueillant 450 élèves.

Le monastère possède une grande plantation d’arbres à caoutchouc. Il produit aussi du poivre. Une des maisons du monastère possède une grand plantation de Cardamone.

VachesEn ce moment, les frères sont confrontés à une situation très difficile : l’internat est fermé depuis six mois à cause du Coronavirus et il y a peu de chances de le rouvrir avant juin 2021. Cela a très gravement affecté la situation financière des frères. Après une année d’inondation et une autre année de sécheresse, la plantation de cardamome devrait permettre d’obtenir un peu d’argent. Mais les déficits de la plantation de ces deux dernières années restent à combler.

En raison de la situation liée à la pandémie, de nombreuses personnes dans tout le pays se sont tournées vers l’élevage de vaches laitières comme source fiable de revenus car le lait est le seul article produit par les agriculteurs dont le prix reste stable. En raison de cette situation particulière, le prix des vaches a considérablement augmenté. Les frères souhaiteraient acheter huit vaches, cinq pour la maison de Karivedkam et trois pour la maison de Mandapam.

 

Montant souhaité : 8 000 €

Soutenir ce projet