6596 - Rénovation de la toiture du monastère

Sœurs bénédictines du Saint-Sacrement, Tororo (Ouganda)

 

 

Situation géographique

L’Ouganda est considéré comme faisant partie de l’Afrique des Grands Lacs. Le Sud du pays englobe une vaste partie du lac Victoria. L’Ouganda tire son nom de l’ancien royaume de Buganda, qui couvrait autrefois les régions les plus au sud, dont la capitale et plus grande ville est Kampala. Le pays est situé sur le plateau Est-africain, et la quasi totalité de son territoire se trouve dans le bassin du Nil. La superficie de l’Ouganda correspond environ à la taille du Royaume-Uni.

Le territoire de l’Ouganda recèle plusieurs sites de minerais inexploités, notamment de cuivre et de cobalt, ainsi que des hydrocarbure, dont du pétrole. Le climat et les terres riches favorisent l’agriculture : café, canne à sucre, coton, patate douce.

L’Ouganda compte plus de 38 millions d’habitants en 2016. Le pays connaît l’une des plus fortes croissances démographiques au monde avec un taux de fécondité estimé à environ six enfants par femme. La population du pays a ainsi été multipliée par huit entre 1950 et 2015.

 

TororocteHistorique

Le monastère de Tororo a été fondé en 1960 par la fédération allemande des sœurs bénédictines du Saint-Sacrement de Breda (Pays-Bas). Ce sont des moniales contemplatives qui prient et travaillent à l’intérieur de leur monastère.

 

Statistiques

En 2014, la communauté comprenait trente-et-une sœurs dont treize jeunes en formation.

 

Tororodegat1Activités

Les sœurs fabriquent du pain d’autel, des vêtements liturgiques et du linge d’autel, des bougies. Elles élèvent des lapins, des cochons et des chèvres, possèdent quelques cultures. Elles possèdent une petite hôtellerie pour accueillir des personnes souhaitant prier avec elles, prendre un temps de réflexion, etc.

 

Requête

Le projet vise à rénover l’ensemble du toit du monastère installé il y a 58 ans, en commençant par les zones les plus délabrées. Une partie du toit a déjà été rénovée en 1999-2000, mais la qualité des matériaux utilisés était mauvaise et le délabrement s’est poursuivi.

La rénovation impliquera l’achat et la pose de tôles de fer brut sur le toit avant la pose des tuiles (Les tôles de fer brut permettent d’arrêter les fuites éventuelles des tuiles), l’achat et le remplacement des tuiles cassées et l’achat et le remplacement des panneaux des plafonds.

Le travail se fera par étapes pour que les moniales aient des espaces de vie et de travail.

 

Montant souhaité : 10 000 euros.

Soutenir ce projet