Ordre cistercien

6712 - Cours de formation monastique (CFM)

 

Présentation du programme

1Les cours de formation monastique (CFM) sont une initiative née en 2001 de l’Abbé général de l’ordre cistercien, dom Mauro Esteva i Alsina, afin de promouvoir la formation des formateurs de jeunes moines et moniales de l’Ordre, et par la suite des moines et moniales en période de formation.

Les CFM se déroulent à la Maison généralice de l’ordre cistercien (Rome), siège du Collège Saint Bernard in Urbe. La durée des CFM est de trois périodes de cinq semaines en trois années consécutives, de fin août à fin septembre. Les cours sont dispensés par des professeurs des universités romaines, avec traduction simultanée en cinq langues. Depuis 2008, les CFM sont sous le patronage de l’Université Pontificale de Saint-Anselme (osb, Rome).

Les CFM sont consacrés à l’étude des sources et de la tradition monastique, aux connaissances patristiques et liturgiques, aux connaissances de spiritualité propres à l’idéal et au patrimoine culturel monastique, au contact avec les sciences humaines, la psychologie, l’anthropologie, et surtout à une solide connaissance de l’Ecriture Sainte et la théologie monastique. Quelques visites culturelles et spirituelles enrichissent la formation intellectuelle.

22Du 26 août au 20 septembre 2019, le cours de formation monastiques s’est déroulé comme d’habitude à la Maison généralice de l’Ordre cistercien à Rome. Le cours a rassemblé trente-neuf frères et sœurs de différents pays : Italie (8), Suisse (1), Autriche (1), USA (1), France (3), Allemagne (1), Slovénie (1), Canada (1), Brésil (12), Vietnam (3), Lituanie (2) et Ethiopie (5). Les participants appartiennent à différentes familles religieuses : cisterciennes, trappiste, bénédictines, cisterciennes Bernardines et bénédictine camaldolaise. Cette diversité de provenance est une excellente occasion pour connaître davantage les Ordres respectifs et leur charisme.

Requête

Douze frères et sœurs n’ont pas bénéficié d’une aide financière pour cette dernière session : cinq frères d’Ethiopie, trois frères et une sœur du Brésil. L’ordre cistercien a assuré les frais pour ces étudiants et n’a pu équilibrer son budget. Une aide financière serait nécessaire pour soutenir l’effort de l’Ordre.

 

Montant souhaité : 15 000 euros

Soutenir ce projet