Région REMILA :

Cours pour les formateurs, en novembre dernier à Hinojo

 

Du 8 au 15 novembre 2016, au monastère de la Mère du Christ, à Hinojo, en Argentine, a eu lieu le cours pour les formateurs de la REMILA. Le thème proposé, en continuité avec le parcours accompli deux ans auparavant, était : « Comment incarner la spiritualité et les valeurs monastiques des Pères Cisterciens au XXIe siècle ? ». Les conférences étaient données par le P. Michael Casey de Tarrawarra, qui nous avait déjà donné le cours précédent en 2014.

Des quatorze communautés qui composent notre Région, onze étaient représentées, ce qui faisait un total de 16 sœurs et frères, tous impliqués dans le domaine de la formation initiale dans leurs maisons respectives.

La dynamique du cours était intense : trois conférences d’une heure le matin, et le soir une heure de travail en petits groupes, suivie d’une heure en plénière.  

Les thèmes exposés dans les conférences étaient les suivants :

•    lignes directrices et présentation des sermons monastiques de St Bernard.
•    Tradition, interprétation, réforme.
•    La grâce de la discontinuité, la conversion comme une expérience répétée.
•    Anthropologie de S. Bernard, optimisme ontologique des Pères cisterciens.
•    La vie fraternelle en communauté.
•    Le plan de St Bernard pour la formation - Au XXIe siècle.

Ces thèmes furent présentés à l’aide de citations de nos Pères, abondantes et substantielles, surtout des citations de St Bernard.

Les mois précédant le cours, tous les participants avaient lu et personnellement travaillé les sermons De Diversis de saint Bernard, ce qui nous a permis d’entendre, grâce à une collection de textes choisis, les grands enjeux en matière d’éducation pour les moines.

Tout le cours se déroulait autour de ces aspects de la formation, cependant, au fil de plusieurs conférences, certains points ont été soulignés de façon particulière. Entre autres : le rôle principal qui revient à la volonté de l’homme pour actualiser son potentiel, c'est-à-dire l’assentiment donné par le libre arbitre à l’action salvifique de Dieu, ce qui conduit l’homme peu à peu à la pleine conformation à la volonté de Dieu ; l’alternance dans la vie spirituelle de périodes ressenties comme positives ou comme négatives, ce qui est inhérent à l’existence humaine - changer dans le temps et dans l’espace - et la manière de gérer ces alternances afin de poursuivre la croissance spirituelle ; l’aspect social-communautaire essentiel à notre mode de vie qui, parmi bien d’autres conséquences, fait de l’ouverture personnelle à la vie commune un élément principal dans le discernement vocationnel.

Grâce aux différents thèmes traités, tous ont été fortement motivés à poursuivre la lecture et l’approfondissement de nos pères monastiques, ce que nous considérons comme irremplaçable pour notre propre croissance vocationnelle et pour la tâche qui nous est confiée dans la formation des nouveaux candidats.

Nous sommes reconnaissants pour la profondeur et la proximité du père Michael dans ses exposés et ses conseils très pratiques, ainsi que de son expérience des divers aspects pastoraux à prendre en compte au niveau de la formation initiale.

Compte tenu des grandes distances qui séparent la majorité de nos maisons de la REMILA, la richesse du cours pour formateurs s’est trouvée non seulement dans les thèmes partagés, mais aussi dans le fait de nous réunir et de nous retrouver, ce que nous apprécions tous et nous sommes reconnaissants pour cette opportunité qui s’offre à nous tous les deux ans.