Père Paul Stonham, osb
Abbé de Belmont (Angleterre) et
membre de l’Équipe internationale de l’AIM

Comment utiliser le document
« Un miroir de la vie monastique pour aujourd’hui »

 

PStonhamJ’ai utilisé le « Miroir » avec un certain nombre de communautés de moines sur deux continents et dans différentes langues. Bien qu’invité à prêcher une retraite traditionnelle, il me semblait qu’utiliser le « Miroir » pouvait être vraiment bénéfique pour encourager la communauté à engager une discussion sérieuse sur des questions vitales liées à la vie monastique aujourd’hui.

Le « Miroir » se compose d’une introduction, d’une section sur l’état général du monde et de la vie monastique aujourd’hui, et de sept courts chapitres sur des sujets spécifiques. Le chapitre 7 sur les relations avec le monde se divise en deux parties. Tous ces chapitres sont suivis de questions qui peuvent constituer la base d’un dialogue et d’une discussion au sein de la communauté. Il y a suffisamment de matériel pour au moins neuf sessions et certaines communautés aborderont aussi d’autres sujets qu’elles jugent importants ou bien encore un défi particulier d’aujourd’hui.

Je commence chaque réunion par une prière, suivie d’une introduction de quinze minutes sur le thème sur lequel devra porter la discussion qui suit. La communauté se divise en petits groupes pour dialoguer ou bien simplement par deux, puis revient pour une dernière demi-heure de discussion générale basée sur les réactions des petits groupes. Le débat final est toujours animé et intéressant et tend à être ouvert, ne se terminant que par le repas qui sonne ou l’heure de la prière. Les discussions libres continuent souvent plus tard dans la journée.

À chaque fois, j’adapte mes courtes conversations introductives aux circonstances particulières de chaque pays et de chaque communauté. Je suggère également qu’il y ait peut-être d’autres questions dont les petits groupes voudraient éventuellement débattre. Chacun d’eux devrait donc se sentir libre de choisir ses propres questions ou même discuter d’un autre sujet connexe s’il se sent porté à le faire.

Ce qui est étonnant, c’est la véritable soif de dialogue et de discussion dans les communautés monastiques. Dans un monastère, un moine a déclaré : « Aujourd’hui, les moines veulent être entendus ». Cela est devenu la force motrice des retraites que je partage avec les communautés.

Utilisateurs connectés

Nous avons 144 invités et aucun membre en ligne